Parque Tayrona 

Jour 158

Après une très bonne nuit à l’ecohostel Yuluka et avoir bien profiter de la piscine, nous partons en direction de l’entrée du parc Tayrona. Nous prenons le petit van qui nous emmène au départ du chemin pour 3000 pesos colombianos et c’est parti pour la petite ballade à travers la Sierra Nevada. Après environ 1h de marche, nous arrivons sur les premières plages de Punta Cañaveral mais cette plage est trop dangereuse pour se baigner donc nous continuons notre chemin jusqu’à à Arrecifes où nous allons planter la tente … 


Une fois la tente installée au camping El Paraiso, nous mangeons un petit poisson grillé dans un petit restaurant de plage et nous allons nous baigner dans la plage las gaviolas, un peu plus loin en marchant après la plage d’Arrecifes (elle aussi dangereuse pour se baigner).


Une fois la nuit tombée, nous rentrons au campement et nous irons manger à côté d’El Paraiso dans un super restaurant. Cependant, arrivés au dessert, c’est l’orage qui arrive également avec les trombes d’eau qui vont avec … Nous commençons un peu à nous inquiéter pour l’état de la tente car ça n’a pas l’air de vouloir se calmer … Finalement, après avoir réfléchi à ce qu’il y avait dans la tente alias toutes nos affaires (passeport etc ..), nous décidons d’aller voir à quoi ressemble le campement … Belle surprise avec notre tente plantée au milieu d’une grosse mare d’eau … C’est parti pour un déménagement express, nous poserons la tente au milieu de la terrasse du restaurant afin de passer la nuit au sec. 


Jour 159

Après ce réveil original au milieu de la terrasse d’un restaurant, nous partons en direction de Cabo San Juan pour y passer la seconde nuit. Sur la route, nous trouvons une petite boulangerie qui propose des petits déjeuners vraiment sympas.


Ensuite, nous faisons un petit détour par la plage « La piscina », meilleur spot du parc à mon goût, la plage est magnifique et nous sommes que tous les 2.


Après avoir bien profité de cette belle plage, nous continuons la marche vers Cabo San Juan. Nous y installons notre tente en croisant les doigts pour ne pas vivre la même aventure que la veille. Cette fois, nous déposons toutes nos affaires dans un casier et nous laissons la tente vide au cas où … Ensuite, nous allons profiter des plages de Cabo San Juan, c’est très jolie mais il y a beaucoup de monde. 


Nous voyons loin à nouveau des orages qui arrivent … Nous allons nous poser un peu dans la petite cabane sur la petite colline en face de Cabo San Juan. Arrivés la haut, c’est le déluge qui arrive avec le gros orage avec … Nous décidons d’attendre dans cette petite cabane que ça se calme. 

Mais les orages s’intensifient … Nous commençons à réfléchir à où nous pourrions dormir vu que nous n’avons pas de hamacs et nous sommes qu’en affaires de plages … Les orages s’intensifient au point que nous avons ressenti l’électricité d’un éclair dans la cabane … ça commence à devenir flippant cette histoire … Finalement au bout de quasiment 2h, l’orage se calme vraiment et il ne pleut pu donc nous en profitons pour tenter de rentrer au campement pour constater les dégâts … Mais, c’etait sans penser au torrent qu’il fallait traverser qui était déchaîné avec l’accumulation d’eau et il donnait directement dans la mer donc c’était environ 1 chance sur 2 d’y passer en tentant la traversée .. Nous n’avons donc pas d’autres choix que de retourner dans la petite cabane. Arrivés en haut, nous commençons à prospecter les 2 chambres qu’il y avait dans cette petite cabane. Nous constatons qu’elles sont vides, qu’il y a un beau lit double qui nous attend de l’autre côté du mur. 


En mode instinct de survie, nous trouvons un moyen d’escalader ce petit mur et nous passerons la nuit dans cette chambre. Nous nous en sortons plutôt bien au final !

Jour 160

Au réveil, nous fuyons vite la cabane afin d’être bien sûr de ne pas payer la nuit et nous allons constater les dégâts au niveau du camping.


Finalement la tente à plutôt bien tenu le coup, c’et quasiment pas mouillé à l’intérieur malgré le torrent qui est passé par la la nuit dernière. 

Ensuite, nous irons jusqu’à la plage de nudiste un peu plus loin après Cabo San Juan. La plage est très jolie mais la mer est un peu déchaîné et nous n’avons pas de plage pour se poser et il y a trop de courant pour se baigner.


Nous retournons donc nous poser sur la plage de Cabo San Juan avant de remballer la tente.

Ensuite, nous nous poserons pour manger de bonnes arepas sur la plage de la piscina et nous prendrons le chemin de la sortie du parc.

À la sortie, nous prenons un taxi en direction de Costeño beach où notre petite cabane nous attend. 

Jour 161

Après une bonne nuit dans cette petite cabane, nous irons nous prendre un bon petit dej et nous nous poserons sur la plage du Costeño.


En fin de journée, nous rappelons notre taxi de la veille pour qu’il nous ramène à l’Ecohostel Yuluka afin de récupérer les gros sacs.

Infos pratiques 

Entrée du parc Tayrona : 42000 pesos colombianos

3 réflexions sur “Parque Tayrona 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s